Dieu ne se trouve pas à l’hôtel

babouches dans une chambre d'hôtel à Akono
Babouches dans une chambre d’hôtel à Akono

Un billet où je m’interroge encore de nos habitudes. Mais le Cameroun est un beau pays hein ! On a notre quotidien toujours inspirant quand ce ne sont pas les lianes de Florian, c’est le panda en plein soleil bref !

Lors d’un voyage dans une ville périphérique de Yaoundé, je me suis rappelée une autre aventure dans un hôtel où il fallait porter une paire de babouches de couleurs différentes dans chaque chambre. J’étais bien étonnée de voir ce mixage de couleurs. Je me demandais si c’était une nouvelle mode ou bien juste une erreur ?

Mais non ! Même la réceptionniste à qui j’ai demandé une explication m’a juste rendu un sourire en guise de réponse. Les Camerounais sont-ils si voleurs ? Je dirais Oui. En causant avec quelques amis je trouvais enfin la réponse à cet arc-en-ciel de babouches : « C’est pour éviter que les clients n’emportent les babouches avec eux « . Mais est-ce vraiment une tactique pour décourager quelqu’un qui veut partir avec vos babouches ? Je ne pense pas. Il suffirait qu’il s’entende avec un voisin pour échanger les couleurs et ainsi constituer la vraie paire. Donc c’est peine perdue.

Nouveau testament à l'hôtel
Nouveau Testament à l’hôtel

Une autre chose qui m’a cette fois particulièrement énervée, c’est ce Nouveau Testament que j’ai trouvé à mon chevet.  Sans blague, je ne comprends pas qui a eu cette idée de placer ces livres dans les chambres d’hôtel. Je ne sais pas à quoi ça sert, mais une chose est sûre : les gens ne viennent pas à l’hôtel pour chercher Dieu.

Rassurez-vous chers propriétaires d’hôtels et autres, si nous, les clients avons besoin de Dieu, nous savons où le trouver. Si nous décidons de venir prier à l’hôtel, nous emporterons nos Bibles avec nous. Je ne pense pas que si deux personnes viennent dans un hôtel pour commettre un acte ignoble, elles prendront la peine de lire ce Nouveau Testament et changeront d’avis. Bien au contraire je vois des films où les Bibles servent de coffret pour les armes à feu.

Autre chose, si une personne de religion différente que le christianisme monte dans une chambre et trouve un Nouveau Testament, elle peut penser que l’hôtel n’est destiné qu’à certains fidèles. Des préservatifs oui, des bonbons oui, des chocolats encore plus, mais des Nouveaux Testaments, Non. Ne nous imposez pas une religion dans les hôtels, sinon vos clients demanderont désormais, des Corans, des Bibles pour Témoins de Jéhovah et j’en passe.

The following two tabs change content below.
Salma
Salma est Camerounaise et journaliste, formée à l'ESSTIC. Elle a été reporter pendant 10 ans pour le mensuel sur la santé des adolescents «100% jeune». Elle a également travaillé pour le magazine sur l'environnement «Together». Sur la toile, elle a travaillé pour des sites comme Goducamer.com, cameroon-info.net, Mboablog, Kamerhiphop, reglo.org. Elle est une passionnée par l'écriture en ligne. Actuellement à Bamenda, elle est journaliste à la Radio Evangelium. Elle continue à évoluer dans la presse écrite en tant que correspondante pour des parutions telles que «Horizons 2035» et «Musiki».
Salma

Derniers articles parSalma (voir tous)

1 commentaire sur “Dieu ne se trouve pas à l’hôtel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *