6 juin 2013

Des fesses en chiffon

A: Moss
A: Moss

Les africains sont fans des femmes qui ont le popotin et c’est en engageant une discussion avec ma collègue blogueuse Fatouma Harber , que j’ai découvert que tout le monde peut avoir le popotin chez elle, suffit de passer une commande.

Je n’arrive toujours pas à comprendre ce que les colons ou les vendeurs d’esclaves avaient contre notre morphologie.  Ils trouvaient étrange les femmes cambrées. Je me rappelle de cette histoire que j’avais lue d’une femme très cambrée qui avait été emmenée en Occident pour être exposée comme un animal de zoo ou de cirque dans une cage.

Loin de tout ce que veut nous renvoyer l’occident et les célèbres patrons de la mode, qui veulent que la belle femme soit celle qui est mince, très mince. Parce qu’à la vue des mannequins certaines personnes croiraient que nous manquons de nourriture en Afrique.

C’est pourquoi je me dis qu’à suivre la mode ou si les critères de beauté ne dépendaient que de l’homme blanc, à cette époque de l’esclavage, les femmes cambrées seraient des sorcières, que dire des êtres étranges. En poussant ma réflexion loin je dirais que je ferais sans doute partie de ces êtres.

Et bien de nos jours faut dire que même les professionnels de la beauté s’embrouillent sur les critères à choisir pour dire qu’une femme est belle. Mais je dirais que la femme noire canon, est celle qui a « le derrière ». Ah oui ! Faut voir ces messieurs saliver quand vous avez du popotin et que vous devez leur demander un service dans son bureau, il fait semblant de chercher un dossier  en passant derrière vous, pour prendre je ne sais trop quoi, mais c’est juste pour jeter l’œil « sur votre matériel ».

Oui, de nombreuses personnes ont compris que les femmes avec des courbes comme celles de la carte du Cameroun sont « canons ». Je ne vois pas qui me dira le contraire. Il n’ ya qu’à voir aujourd’hui ce que les stars payent comme fortune pour avoir des fesses rebondies. Les hommes adorent le derrière de Jennifer Lopez, de Beyoncé et aussi de Niki Minaj (même s’ils savent tous que ce sont des faux), ils trouvent toutes ces femmes canons et fantasment devant les revues où elles sont en première de couverture.

Celui qui a tout compris sur ce critère rare de beauté et qui évidemment a choisir de le mettre en valeur est Shaggy. J’ai toujours aimé ses clips parce que je m’identifiais à certaines de ses figurantes très sexy dans ses clips. Je pense qu’avec mon derrière, j’ai sans doute des racines en Jamaïque (rire). C’est partant d’une conversation tout à fait anodine que je fais une découverte qui m’a vraiment étonnée. Ma sœur Fatouma me dit que chez elle au Mali, les femmes peuvent avoir des popotins à la commande. Sans blague j’ai aussi écarquillé les yeux comme vous.

Fatou me dit que c’est un critère de beauté très fort chez eux. Les hommes raffolent de ce genre de femmes. Ces dernières l’ont compris et désormais la majorité d’entre elles ont le derrière rebondi. S’il est facile de tromper les hommes avec cela, pour les femmes c’est très facile de savoir que ce sont des faux « il n’y a qu’à voir la différence entre la chute des reins et le bassin qui trop disproportionné et aussi ces fesses sont raides » me confirme Fatou. L’occident a ses prothèses et le Mali a ses chiffons. Ces fesses sont faites en tissu que l’on rembourre de chiffons  aux endroits que l’on veut mettre en valeur soit derrière, soit à la culotte de cheval « les pistolets »comme on dit chez nous. Ce sont les tailleurs qui les confectionnent.

Les femmes maliennes sont des adeptes de cette mode. Elles les utilisent pour attirer l’attention des hommes sur elles. Il parait que c’est l’artiste Babani Koné qui a propulsée cette mode. Ces fesses en chiffon coûtent 5000f pour les petits modèles et 15000f pour les grands modèles. Fatou est issue d’une ethnie qui a les rondeurs « les Sonrai » un peu comme les bafia, les Bamilékés au Cameroun. Dans son ethnie, les femmes ont du popotin et en me voyant elle m’a posé la question et j’ai dit « oui au Mali je serais surement Sonrai ».

Je confirme que si un artiste de chez nous dit que « l’homme c’est les reins » et bien la femme « c’est son devant et son derrière ». Une bonne raison qui a fait dire à une artiste que « les hommes paniquent » à sa vue. Majoie Ayi et Jocelyn Bizar font parties de ces femmes qui ont du popotin et qui ont compris qu’elles créent  le désordre dans les pantalons des hommes avec ça. De nombreux camerounais ne regardent leurs clips ou leurs photos sur facebook que pour admirer leur  popotin et je vous épargne des commentaires (ils sont coquins!).

Mon amie Manon Heugel, amoureuse de nos cambrures pense que c’est ce qui fait de nous les africaines, de bonnes danseuses. Elle a remarqué  que nos danses ne sont focalisées que sur le bassin qu’il faut remuer « je suis incapable de le faire » me dit-elle souvent. Cela me fait bien marrer parce qu’il y en a qui ont ce popotin mais ne sont pas de bonnes danseuses crois-moi Manon j’en sais quelque chose.

En attendant que le commerce des popotins en chiffon arrive au Cameroun, vous pouvez passer vos commandes Fatou et moi serons vos fournisseurs à volonté.

Alors qui veut un popotin ?

 

Partagez

Commentaires

Nelson
Répondre

je passe la commande toute suite Salma, mais je veux savoir est ce qu'un choix est possible entre les fesses bien bombées et les seins.

Salma
Répondre

ah Nelson je n'ai que les fesses oh l'autre là tu vas chercher ailleurs

Baba MAHAMAT
Répondre

Belle illustration de ton article avec des témoignages des blogueuses de Mondoblog. J'avoue que nous les hommes, nous sommes toujours attirés par les "derrières" et c'est une obsession qui n'a pas d'égale. La femme africaine à cette richesse de posséder un matériel solide et imposant(je possède ce faible pour les derrières), il est bien réel que nos danses se focalisent souvent à ce que Manou à dit.
Il est cependant répugnant de m'informer qu'il y a des femmes au Mali qui utilisent des chiffons pour se faire bomber les derrières. Chez nous en Centrafrique, on fait souvent allusion-une information que je n'ai jamais vérifié- que les femmes utilisent pour le "bombage" de leur "derrière" des produits pharmaceutiques mélangés dans l'eau,d ans laquelle elles passent un temps fou pour que l'effet soit probant. C'est dommage que l'Afrique du naturel d'avant puisse emboiter le pas de l'artificiel de l'occident.
Salma et Fatou, je vous préfère avec vos derrières actuelles, à moins que vous me dites que c'est également artificiel(Rire éloquent)
Baba

Salma
Répondre

ah ah là alors je ne peux répondre peut être faudra vérifier toi même

Baba MAHAMAT
Répondre

Non je voudrais que la réponse vienne de vous-même

Salma
Répondre

les miennes sont des faux Baba

Serge
Répondre

au congo on dit: "la femme c'est le bassin, l'homme c'est la poche (argent)"....
Mais sérieux, vous spéculez sur les fesses des maliennes là... lol

Rowyy2
Répondre

Moi j'en ai besoin en grande qté... parce k je fais partie de celles ki n'ont pas eu la grâce d'avoir un popotin fourni... Hier encore je me faisais descendre par mon pèr ki avait - disait-il - ras le bol de me voir exposé mon derrière "plat" à coups de Jean Moulants... l vie ss popotin c vrèmt pa cool! mdrrrr!

Baba MAHAMAT
Répondre

Ben il suffit de faire la demande à alma ou bien à Fatou, comme conseillé en conclusion de ce billet. Mais j'avoue que je préfère les femmes bombillo pour une seule raison, lors de l'action ultime, c'est vraiment bien calé!

Salma
Répondre

ah ah Baba tu me wanda c'est vraiment quoi?

Salma
Répondre

ah ah Rowina ton père sait te laver ah ah trop drôle tu es belle comme tu es

Osman
Répondre

Ha Sama, en parcourant tes lignes, tu me renvoies directement à mon billet LE CORS-BEAU ET LE REGARD. Les formes redondantes, je les adore tellement. Mais, je suis pour le côté naturel de la chose, donc pas de chiffons ni de piqures « bokit » comme on dit en Haïti.

Salma
Répondre

oui Osman le naturel je te comprends c'est plus réel quoi!

estelle
Répondre

humm salma!! et moi donc? sans popotin je ne suis pas belle? jamais de la vie! les gars me courent après malgré mon petit popotin oh!!!

Salma
Répondre

ah estelle tu sais j'ai pris un angle hein les autres critères ne sont pas exclus

Ladji Sirabada
Répondre

Moi, mais pas celui de Fatou, toujours sous ses boubous, ni ceux de Salma trop exposés. juste pour rire. Ici en cote d'ivoire, il y a des produits pour grossir le sexe, les seins, les fesses. Helas ces produit fait par des alchimistes ont des effets irreversibles. Mais nos femmes et filles ne semblent pas le savoir.

Salma
Répondre

Ladji les gens connaissent les risques mais pensent que le sacrifice en vaut la peine au prix de la beauté

nathyk
Répondre

Weeeeh Salma, on va alors faire comment, nous qui avons plus de balcons que de derrière ?
Je serais curieuse de savoir quelle est la partie anatomique des hommes que les femmes ou plutôt les camerounaises préfèrent. Tu nous fais un billet sur ça ? Moi, je regarde toujours la bouche et les mains.

Salma
Répondre

toi alors Nathyk ah ah jai bien dit que "la femme c'est le devant et le derrière" tu as le devant non?pourkoi la bouche et les mains?

Faty
Répondre

joliment traité Salamatou. je me rappelle n'avoir pas pu voir le film dont tu parles jusqu'à la fin tellement c’était insoutenable. les maliennes arrivent facilement à tromper les hommes avec ce qu'on appelle chiffoni ici à Bamako. les femmes se le détectent car le chiffon ne bouge pas et est disproportionné à la taille et aux membres de la porteuse.
Pour répondre à la question de Nathyk , je ne suis pas camer bien sur mais la première chose que j'admire chez un homme est son...pieds.

Salma
Répondre

le pied Faty? la question qui suit est POURQUOI LE PIED?

Tonka
Répondre

je suis passé par la lire et relire l'article. profond bien parlant de superficie. peu importe de quoi sont faites les rondeurs les hommes on juste la testostérone en ébullition a la vue. Voila ce qui fait la particularité de ces zone exogènes.

krys christian
Répondre

moi j'aime toujours pas ce genre de bagages. dans un taxi si t'as la malchance de te retrouver sur le siège avant avec ces miss d'un autre style tu risque très vite de manquer d'air . pas du tout cool

kisay
Répondre

j'en veux plus... surtout les fesses, pardon les histoires d'Afrique.

pascaline
Répondre

quoi???? Les fesses de J-lo ne sont pas des vraies?!!! On nous a mentis tout ce temps! Dire que ce qui aurait pu faire complexer toutes les femmes de la terre est en fait... un leurre! C'est comme le coca aladji ça!!!! Quant-à la théorie de Manon sur les talents de danseuses proportionnels à la taille du popotin, voici une chanson qui vient prouver le contraire ;) https://www.youtube.com/watch?v=yiUjuLDcU_c

Que chacun prêche pour sa paroisse!!! Bravo Salma je me régale toujours avec tes articles et les choix de tes sujets!

Olivier
Répondre

Le style d'écriture, j'ai aimé. Tu m'a tenu en halène tout le long de ton article...

Basile C. Ndjeutcham
Répondre

genial Salma. c'est vraiment bien dit.

mireille
Répondre

beaucoup d spéculations mais bon...ça 'engage que toi, ceci dit j'aimerais bien avoir plus de volume à l’arrière aussi histoire d'équilibrer loool

djibrilla
Répondre

ha!pas moi, parce que le materiel c'est là,et je me sens femme femme Africaine

Salma
Répondre

c'est bien djibrilla