Faut-il avoir peur

Depuis le début de la campagne présidentielle, les candidats sortent peu à peu de leur taverne pour battre campagne.

candidat Ben Muna
Adamou Ndam Njoya

Le problème de l’affichage en ce qui concerne le RDPC soulève les débats et pointe Pauline Biyon du doigt. D’après des informations, cette dernière serait celle qui a donné l’autorisation au parti des flammes pour ses affiches dans la ville. La plupart des camerounais parle de « la bouche qui est pleine ne parle pas »comme pour dire que depuis sa nomination au sein d’élecam, Pauline ne se plaint plus et s’est plutôt fondue dans le moule du pouvoir et coopère désormais.

Ayah Paul Abine
SDF
le MEC

Entre temps j’ai pu apercevoir des affiches des candidats du MEC, de l’APF,de l’UDC, du PAP, du SDF entre autre. Aussi vu une affiche de la société civile qui invite au vote. Hier le 29 septembre 2011, des informations faisaient état des coups de feu à Douala. Un individu aurait surgir sur l’axe routier en étant armé, et avait bloqué la circulation pendant un moment. À l’arrivée des forces armées il aurait pris la fuite. Toujours à Douala, un bureau d’Elecam aurait été saccagé.         Est ce des rumeurs que répand l’opposition pour mettre le parti au pouvoir dans l’embarras, est ce que si vraiment il y avait trois individus qui brandissaient des pancartes ou étaient écrit « Paul Biya va t-en », la police avait-elle besoin de tirer sur trois personnes. Tant de questions qui restent en suspend. Mais si les autres régions ne sont pas inquiètes, Yaoundé est pour le moment au aguets. Certains habitants ont pensé à acheter des provisions la semaine prochaine car vu les nouvelles, la panique s’empare peu à peu de la population.

Aujourd’hui les médias signalait la revendication de ce mouvement armé par un candidat déchu de la sélection des 23 candidats par Élecam et promet d’autres mouvement. Si cela était le cas de quelle couleur serait cette révolution. Pour le moment, les nouvelles affiches des présidentielles nous montrent des profession de foi des candidats.

The following two tabs change content below.
Salma
Salma est Camerounaise et journaliste, formée à l'ESSTIC. Elle a été reporter pendant 10 ans pour le mensuel sur la santé des adolescents «100% jeune». Elle a également travaillé pour le magazine sur l'environnement «Together». Sur la toile, elle a travaillé pour des sites comme Goducamer.com, cameroon-info.net, Mboablog, Kamerhiphop, reglo.org. Elle est une passionnée par l'écriture en ligne. Actuellement à Bamenda, elle est journaliste à la Radio Evangelium. Elle continue à évoluer dans la presse écrite en tant que correspondante pour des parutions telles que «Horizons 2035» et «Musiki».

Un commentaire sur “Faut-il avoir peur

  1. J’accorde toujours le bénéfice du doute aux allégations que les camer ont l’habitude de proférer contre le parti au pouvoir et ses dirigeants.Cette fois ci les faits parlent d’eux même:
    Je ne sais pas si ce sont les partis d’oppositions qui manquent d’argent pour éditer des affiches aussi grandes que celles du RD… ou alors c’est le RD… qui viole la loi sur ce mode de publicité.
    Svp j’aimerais savoir qu’elle est exactement ce que stipule la loi concernant ces affiches.
    Vu le travail qu’il faudra abattre après les élections pour nettoyer toutes ces conneries ne trouvez-vous pas qu’il serais légitime que le plus grand salisseur (??? je ne sais pas si le mot existe mais bon) gagne pour tout nettoyer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *