Bienvenus au bon Goût de France

Logo Goût de France

Le 21 mars 2017, j’ai participé à cette initiative de l’Ambassade de France au Cameroun. En compagnie de mes collègues blogueurs et des personnalités, je peux dire que le repas était copieux au bon Goût de France. Pas seulement à cause des gambas de Kribi servies sous forme croustillantes, mais surtout parce que les échanges étaient riches.

En plus j’ai pu goûter à une soupe glacée de concombre au yaourt en guise d’entrée, un dos de capitaine à l’orange et ses deux purées et une charlotte au chocolat. J’avoue que même le nom chocolat est beau et bon à entendre sans parler de son goût sur la langue. J’ai dû refuser la crème fraîche que l’on me proposait pour accompagner ce dessert car je ne connaissais pas ce mélange. J’ai été séduite par la présentation du dos de capitaine à l’orange, ses deux purées et la sauce verte. En y regardant de plus près c’était le drapeau camerounais culinaire. Mais une fois sur ma langue les purées n’avaient rien de plaisant donc j’ai laissé de côté pour me concentrer sur le poisson et la carotte.

Dos de capitaine à la sauce à l’orange et ses deux purées

Coté saveur il n’y a rien à dire les Gambas c’était le must. De grosses crevettes enrobées d’une fine couche de pâte feuilletée qui leur donnait ce goût croquant ou croustillant c’est selon : Crac et dans la gorge. je ne sais si je pourrais donner la véritable saveur qu’avaient les vins qui nous ont été servis. Du Pouilly fumé 2015 et  une bouteille de Côtes de Provence 2015 nous ont aidé à bien digérer ce festival culinaire.

A ma table, le Ministre Camerounais du Tourisme et des Loisirs Bello Bouba MAIGARI, M. Philippe LARRIEU Ministre Conseiller à l’Ambassade de France et le blogueur Fotso FONKAM. Sinon étaient aussi présents SEM Gilles THIBAULT l’Ambassadeur de France au Cameroun, Zacharie PEREVET Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mj MPACKO, Dania EBONGUE, Rose MUJONGUE, Olivia MUKAM de l’Ambassade des Etats-Unis, Ecclésiaste DEUDJUI pour ceux que je connais. une ambiance bonne enfant avec des échanges variés qui allaient de la société à la place de la femme et même la politique française. Bref on ne s’est pas ennuyés. C’est une trentaine de convives qui était présente pour déguster le Goût de France fait avec des produits 100% camerounais. Cette année 11 restaurants camerounais ont rejoint cette aventure qui en était à sa troisième édition. A 21h il a fallu que nous quittions nos table pour ce diriger vers le Living Room où nous attendaient des boissons chaudes et surtout toujours pour révéler ce coté local, une infusion de citronnelle. Une occasion pour nous de passer à la séance de photos avec tout le monde tout en bavardant.

 

SEM l’Ambassadeur de Frabce au Cameroun, M.Zacharie PEREVET et M. Bello Bouba MAIGARI

Parlant de cette initiative, le 21 mars, Goût de France / Good France a rassemblé plus de 2000 restaurants dans 150 pays pour célébrer la gastronomie française. Au Cameroun, 11 chefs cuisiniers ont répondu à l’appel. Orchestré par le Ministère des Affaires Étrangères et du Développement international et le chef Alain Ducasse, Good France est l’occasion pour les chefs du Cameroun et du monde de revisiter la gastronomie française en profitant des richesses du terroir de chaque pays. Cette troisième édition de Good France a rassemblé cette année de nouveaux restaurants, qui ont préparé à l’occasion de Good France le 21 mars, un dîner gastronomique « à la française » dans un esprit de partage et de convivialité.

 

 
The following two tabs change content below.
Salma
Salma est Camerounaise et journaliste, formée à l'ESSTIC. Elle a été reporter pendant 10 ans pour le mensuel sur la santé des adolescents «100% jeune». Elle a également travaillé pour le magazine sur l'environnement «Together». Sur la toile, elle a travaillé pour des sites comme Goducamer.com, cameroon-info.net, Mboablog, Kamerhiphop, reglo.org. Elle est une passionnée par l'écriture en ligne. Actuellement à Bamenda, elle est journaliste à la Radio Evangelium. Elle continue à évoluer dans la presse écrite en tant que correspondante pour des parutions telles que «Horizons 2035» et «Musiki».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *