oct 23, 2013 - culture    10 Comments

Sans De Funès, le quotidien est funeste

source: Google

Louis de Funès : Le Tatoué, 1968 -Marcel Dole

En France, il est  celui qui m’aura marqué dans le paysage cinématographique français. Plus que du talent, il avait un don : celui de faire rire.

C’est avec les larmes aux yeux que je repense à cet acteur qui a participé à rendre mon enfance plus joyeuse. Ce sont des larmes de joie quand vous riez à n’en plus finir et que vos côtes vous font mal. Un seul nom me vient en tête « Crucho » et dans ce film, l’homme qui porte ce nom est un personnage très comique, avec une calvitie et pas très grand de taille,  toujours en train de gronder, il fait preuve d’une grande ruse je l’avoue.

Certains ne sauront pas de qui je parle, mais d’autres, issus d’une certaine époque le reconnaîtront.  Louis Germain David de Funès de Galarza, il a bien réfléchi en choisissant de réduire son nom pour nous ses fans «  Louis de Funès ». Je découvre cet acteur de talent par mon papa qui est son plus grand fan. Il  arrivait à papa de nous faire du chantage pour regarder ses films. Je les ai tous vus ou presque. De la saga du «  Gendarme de Saint-Tropez », « le gendarme se marie », « le gendarme à New-York », «  le gendarme en ballade », «  le gendarme et les gendarmettes » et bien d’autres films plus amusants les uns que les autres.

Il savait passer d’un personnage à un autre, en jouant parfaitement le rôle de poète maniéré, de femme voilée, de religieuse et j’en passe. Louis de Funès qui n’a jamais réussi à attraper Fantomas malgré toutes ses grimaces et ses plans ingénieux. Je dirais sans risque de me tromper que Louis de Funès est à la comédie française, ce que Coluche est pour les restos du cœur. Parlant de ce cher Coluche, je le découvre justement au près de ce grand acteur pour le film « L’aile ou la cuisse ». Un film où Coluche joue le rôle du fils de Louis de Funès qui attribue ou enlève des étoiles aux établissements touristiques. Je me souviens que dans ce film, Louis de Funès a peur des seringues et perd son sens du goût, hors c’est un sens très indispensable pour le métier qu’il fait. Coluche son fils, passionné de cirque lui cache ce métier et se retrouve par la force des choses, dans une épreuve où il doit remplacer son père et sauver leur nom de famille les « Du Chemin ».

source: Google

« La Grande Vadrouille » (1966), avec Bourvil et Terry-Thomas. (Sipa)

À cela s’ajoute ceux qui figurent dans mes favoris : «  L’homme orchestre » en compagnie de son fils « Philippe » Olivier de Funès, où il entonne sa célèbre chanson « bidi bidi ba » et parle une langue mixée de français, d’italien et d’anglais. « Pouic Pouic » et sa volaille célèbre. « La grande Vadrouille » où, avec Bourvil, ils mènent une aventure fantastique qui les emmènent à mimer l’allemand pour ne pas être reconnus. « Les Grandes Vacances », « Ah !les belles bacchantes », « Le corniaud », « La folie des grandeurs ». Enfin ce que je qualifierai d’adaptation au cinéma du dessin-animé Picsou, « L’avare » dans lequel il incarne un homme qui n’a d’yeux que pour son argent.

Vu comment les jours sont tristes avec tout ce qui endurcie notre quotidien, je pense que s’il vivait encore, ce serait le meilleur médicament pour rire sans arrêt et oublier la peine ou la souffrance, le temps d’un film de Louis de Funès. J’ai voulu savoir la cause de sa mort ce 27 janvier 1983 et j’ai su tout récemment que c’était suite à un infarctus. Il y a quelques années quand je posais la question, certains proches me répondaient: « je ne sais pas de quoi il est mort, tout ce que je sais c’est qu’on dit que même mort, son visage amusait toujours ceux qui étaient présents tellement il savait nous amuser ». (Vérité ou mensonge, vous me le direz).

Je pense que s’il revenait aujourd’hui, il ne serait certainement plus dans son assiette car je connais Louis de Funès Pudique (un peu comme dans les films hindous d’autrefois, mais ça c’est une autre histoire). J’ai beau fouiller dans ma tête je ne revois aucune scène obscène dans ses films et pourtant il avait du succès. Ses films ont toujours du succès, je les regarde en boucle, avec le même plaisir à chaque fois et c’est toujours aussi amusant, comme si c’était la première fois.

Alors si vous voulez rire, je dis rire à pleines dents, sans retenue, je vous conseille l’un de ses films et vous reviendrez m’en dire des nouvelles.

 

 

10 Comments

  • Un de ses films moins connu mais qui me fait aussi tellement rire : « Jo » avec comme partenaires Bernard Blier et Claude Gensac !
    à voir sans modération !
    Bise Salma !

    • Salma

      ah bon? faut que je cherche celui là
      bise ma chère Aurore

  • Salma, Louis de Funès na pas fait que marquer ton enfance. Chez moi, je n’avais pas besoin de passer mon temps à faire des exercices physiques pour avoir ce qu’on qualifie d’abdo… Il suffisait de regarder un de ses films pour se tordre de douleur la nuit venue. J’imagine que s’il lui était arrivé d’être dans un sommeil profond au pole nord comme l’un de ses arrières beaux parents dans l’un de ces films, en 2035, nous ne serons pas fachés d’être victime de l’émergence pour avoir sorti la tête de l’eau, mais nous devrions mourrir de rire parce qu’il nous proposera une comédie Funès.

    • Salma

      c’est vrai aussi Marius les abdos en riant ha ha ha

  • Très belle idée d’article Salma.

  • Juste pour preciser que « l’avare » est adapté de l’oeuvre, c’est plus une piece de theatre qu’une oeuvre, du meme nom ecrite par Moliere .
    Bel article que voila qui m’aura arraché une larme. De Funes fut simplement un genie de la comedie. Je me rememore encore mes heures passees sur Tv5 à voir ses films, à rire comme un fou. Merci.

    • Salma

      merci Dona je ne savais pas que c’était de molière, Une larme?oui! de joie j’espère celui que l’on a quand on beaucoup rit

  • Chere Salma,

    Vous lui rendez un bien belle hommage.

    Merci à ce coup de griffe, fait de douceur qui nous plongent dans nos souvenirs d’enfance.

    • Salma

      mais de rien Franck merci à vous pour l’intérêt

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!