Les camerounais sont enceintes et fiers de l’être

C’est quand même bizarre de voir comment les hommes sont devenus de nos jours. Durant mon adolescence et même de nos jours, je suis toujours séduite (et plusieurs femmes d’ailleurs) par des plaquettes de chocolat bien fermes que les mannequins ou les acteurs nous présentent. Je ne peux compter le nombre de parution auxquelles je me suis abonnée seulement pour avoir ce genre de poster dans ma chambre, mon cahier.

Aujourd’hui avec les téléphones c’est aussi facile de regarder ce genre de chose en toute discrétion (un peu comme le font les hommes avec les revues classées X). Habituée à cela et aussi au fait que j’ai grandi avec un oncle qui aimait prendre soin de lui et surtout fréquenter les salles de fitness, c’était mon profile type d’hommes. Oh quel bonheur un mec grand, costaud qui me laisserait me coucher sur son torse et caresser ses plaquettes, si ça ce n’est pas le paradis alors c’est quoi ?

En grandissant je suis parvenue à une autre réalité, les camerounais adorent avoir les plaquettes, mais seulement celles qui sont fondues. Ah oui parce qu’on a beau augmenter le prix de l’alcool, ils auront toujours de l’argent pour la consommer. La société  camerounaise attribue aux minces personnes, une connotation négative, c’est un synonyme de souffrance, de maladie (et vous savez laquelle), de malnutrition, de faiblesse. Par exemple on s’attend à ce que quand un camerounais se marie et qu’il était mince avant, qu’il ait des joues quelques mois plus tard. Certains camerounais pensent que le respect s’acquiert avec une forte corpulence.

A: Salma

Ceci a poussé certains à devenir obèse. Il n’y a  qu’à regarder certains artistes c’est grave.Vous verrez que quand vous dites à un camerounais « tu es bien nourri » il est content. Vous lui dites «  tu es gros » il vous répond « pas plus que… ». Vous lui dites « ton ventre sort hein » il dit « c’est le ventre des responsables ». Ce qui est bizarre est qu’ils ne prennent le poids qu’à un endroit : le ventre. Le camerounais ne se rendra compte de son obésité que s’il n’arrive plus à nouer ses lacets sans s’incliner, ou encore lorsque cela a un effet néfaste sur sa libido. Là les jours qui suivront vous l’entendrez demander « il n’y a pas un club de sport ici ? ».

Et là encore c’est la catastrophe car il rejoint le groupe du quartier et dans ce club qu’on appelle «  2 zéro », on boit plus qu’on ne pratique le sport. Les membres de ce club peuvent se retrouver le samedi et dimanche. Après 1 ou deux heures d’exercice, ils vont récupérer au bar et là ils font une compétition de plus de 6h : boire. Avec ça vous comprendrez pourquoi ni les publicités sur les machines de sport ou les crèmes amincissantes miracles, ni les clubs de fitness n’ont la côte chez nous. ici, on aime les hommes avec leurs rondeurs parait-il.

C’est à se demander à quoi servent ces séances de sport ? Il ne voudra pas aussi perdre beaucoup de poids, sinon il sera soupçonné d’être malade. En tout cas comme la levure chimique nous sert à lever nos pâtisseries, la levure de bière elle, leur sert à lever leur ventre.  Une sorte de grossesse qui n’arrive jamais à terme.

L’autre chose est la nourriture. Chez les populations de l’Ouest du pays, les nourritures sont faites avec beaucoup d’huile. Ce sont le Koki, le Pilé, la Banane malaxée. Bref les  camerounais sont aussi gourmands, par exemple au marché ou dans les restaurants, vous les verrez insister lorsqu’il s’agit du Eru ou du Haricot « ajoute l’huile c’est quoi ? tu économises ça ? ». Au petit déjeuner,  il est facile de voir un gars se servir le menu suivant : du pain accompagné du beurre, du haricot, du lait, l’avocat et des pattes dans le même plat.

Et après de tels repas, il ne fourni aucun effort, il ne veut pas monter les escaliers car il y a l’ascenseur, il ne marche pas il prend le taxi même pour  50m de distance à parcourir. Et puis il lui faut changer sa garde robe, il ne porte que des hauts amples et n’aime plus les vêtements prêts du corps parce qu’avec un bouton sur la veste, son ventre sera encore bien mis en exergue. Donc du coup il déteste.

Il parait que les camerounaises aiment ça la plupart me disent que « quand ils sont gros comme  ça, ils ont une peau douce comme celle d’un bébé et puis pour les satisfaire, il ne faut pas beaucoup d’effort. Suffit de caresser leur ventre le tour est joué  et ils s’endorment ». Alors je voudrais savoir si pour vous le poids représente le respect ?pouvez vous respecter quelqu’un ou avoir peur de lui juste parce qu’il est corpulent ?

The following two tabs change content below.
Salma
Salma est Camerounaise et journaliste, formée à l'ESSTIC. Elle a été reporter pendant 10 ans pour le mensuel sur la santé des adolescents «100% jeune». Elle a également travaillé pour le magazine sur l'environnement «Together». Sur la toile, elle a travaillé pour des sites comme Goducamer.com, cameroon-info.net, Mboablog, Kamerhiphop, reglo.org. Elle est une passionnée par l'écriture en ligne. Actuellement à Bamenda, elle est journaliste à la Radio Evangelium. Elle continue à évoluer dans la presse écrite en tant que correspondante pour des parutions telles que «Horizons 2035» et «Musiki».

13 thoughts on “Les camerounais sont enceintes et fiers de l’être

  1. mdrrrrrr !! va leur dire en plus que l’alcool peut les rendre malades et les tuer meme (cirrhose)!!justement le gros ventre là c est le foie qui ne supporte plus,qui ne contrôle plus rien et qui est déjà maladeoooooooooo!!apres on va dire que c est la sorcellerie, la malchance …!belle article Salma!!boire sans exageration

  2. mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr vraiment il y a moins de douleurs quand tu bois que quand tu fais du sport une raison plus ou moins subliminale que freine la majorité d’un bon nombre de camerounais …

  3. A toute les femmes qui disent qu’elle fuient le gros ventre, pourquoi la majorité des hommes ne stressent pas lorsqu’ils ont ce type de ventre. Au contraire, ceux qui commencent à avoir ces ventre là commencent à avoir la cote auprès des femmes.

    En tant que homme, je ne sais pas si je veux dire que mince est bien parce que je crois que les femmes aiment les hommes corpulent. Je n’ai pas dit avec un gros ventre. Le moyen le plus facile d’être corpulent c’est d’insister sur les aliments gras. Malheureusement, si on ne fais pas assez d’efforts pour un peu fortifier le muscle, et être costaud plutot que gros, on prends du volume n’importe comment, surtout au ventre.
    Je crois que la corpulence de l’homme (fort, costaud, grand) joue dans la séduction de la femme. Etre mince joue en la défaveur de celui qui l’est. Etre gros avec le ventre trompe un peu sur l’effet corpulence/force devant la femme. Mais je crois que les femme préfèrent un homme très costaud, mais avec un ventre normal (de plat à un peu bedonnant), pas forcement les plaques de chocolat.

  4. Je pense que la beauté est relative, cést pas toutes les femmes qui trouvent les hommes enceintes mignons ou en bonnes santés. Il ya aussi des gens qui prennent le poids malgré une alimentation controlée.

  5. Bon, étant donné que le gourmand que je suis a malheureusement vu ses plaquettes de chocolats disparaître à force de… manger les plaquettes de chocolat, je me sens solidaire de mes frères camerounais, innocentes victimes du malt et du houblon fermenté.

    Donc ces dames s’offusquent que leur apollon se permettent quelques libertés coté balance. Fort bien.

    Mais à dire vrai, si je peux me permettre un éclairage venu de l’extérieur, je dois bien dire que c’est plutôt du côté des dames que le problème me semble le plus aigu.

    La Camerounaise de plus de 45 ans me semble statiquement bien plus éloignée des canons du mannequinat que son alter égo masculin.

    Je me rappelle qu’à la table de ma belle-maman et de ses amies, le poids moyen devait se situer nettement au dessus du quintal…

  6. ahahaha, vraiment Salma, au congo les gens pensent qu’avoir un gros ventre est signe de richesse; ce qui n’est pas totalement faut puisqu’il faut bien acheter cette bière n’est-ce pas?

    Par contre au Brésil, un homme c’est la forme physique, les muscles, du sport et d’ailleurs les femmes s’y mettent aussi…
    ça fait un peu bizarre parce qu’on est presque obligé par la société et les valeurs à aller dans les académies de GYM

  7. Très intéressant billet ! Je ne pensais vraiment pas qu’il y avait ce « diktat de la grosseur » au Cameroun. En Guadeloupe, la tendance s’est un peu inversée ces dernières années, il me semble. Il faut « avoir la forme » (hommes comme femmes), d’autant que les autorités ont débuté une lutte contre l’obésité tous azimuts.

  8. Les filles les aiment beaucoup, mais ce n’est certainement pas pour leur physique d’appolon. Ils ont fier allure en publique, mais après quelques confidences vous comprenez vite qu’ils vivent mal quelques complexes face à la glace et dans la perspective d’une nouvelle rencontre. Que faire devant cette nouvelle tendance du ventre? Comme on
    dit au Cameroun »on va faire comment? » On se supporte!!!

  9. Superbe article Salma. Je suis mort de rire quand tu dis qu’il suffit de les caresser pour qu’ils s’endorment. Et tu dis que pour nouer les lacets ils doivent faire comment? Et puis aussi je ris encore quand on attende que tu prennes des joues quelques temps après to’ mariage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *