Le jour des résultats les salives ont séché

 

Nous sommes le 21 octobre 2011 et c’est le jour tant attendu qui est arrivé pour tous ceux qui aspiraient au poste de président de notre chère république du Cameroun. Les membres du gouvernement étaient présents. Le président de la cour suprême a commencé la lecture des résultats nationaux et internationaux de l’élection présidentielle le matin à 11h et la achevé à 19H 35minutes. Et tout au long de sa lecture sans doute à cause de la fatigue, on pouvait entendre à certains moments des « ou la la », sans doute un signe de fatigue de sa part. Mais faut avouer que ce n’était pas facile pour cet homme d’un certain âge qui pour cet occasion était devant plus de 10millions de personnes minimum suspendues à ses lèvres. Avec ces menaces de protestation de la part des candidats de l’opposition. A cause de cela des éléments des forces de l’armée étaient postés à tous les grands carrefours de la ville et dans certaines régions comme Bamenda, on a eu droit au défilé des chars anti-émeute. Sans doute pour intimider ceux qui étaient partisans de ces mouvements de protestation.

Bref revenons à la Cour suprême c’est le jour où salle a été occupée le plus longtemps. Ces pauvres personnalités, y en avait qui somnolaient, d’autres qui essayaient de le cacher avec leurs mains posées sur le visage ou encore derrière des lunettes. Je me demande si certains ont pensé à apporter leur déjeuner avec eux parce qu’en de telles circonstances il serait difficile de s’imposer un carême aussi dur à leur âge.

Le président de la cour suprême lisait les noms qu’il écorchait parfois, et des résultats dont il se trompait d’expression. Et pendant ce temps dans les rues et surtout les restaurants où j’étais, les commentaires allaient bon train :

« Olivier Bilé est imposant », « Esther kawalla est imposante mais pas faite pour la politique », « Albert Njomgang a tout faussé avec son projet de distribuer des tracteurs aux gens », « pour gagner ils auraient dû se mettre ensemble », etc.

Mais tous s’accordaient pour dire que pour rien au monde ils préféraient la guerre en prenant un pot.

Les résultats ont été connus le premier est le RDPC de Paul Biya avec 77,989%, suivi du SDF, de l’ADD, de l’UDC, du PAP, du CPP et en 23ème position le PSU de Soh Fone  Daniel du PSU avec 0,104%. Les résultats sont connus mais je me demande de quoi est fait demain et ces forces de l’ordre qui vont devoir rester à leur pose sans doute jusqu’à demain.

Mon avis de tout ceci « RIEN NE VAUT LA PAIX, ON SAIT QUAND UNE GUERRE COMMENCE ET JAMAIS QUAND ELLE FINIE ». C’est sans doute le message que voulait faire passer la chaine de télévision nationale en diffusant ces spots publicitaires depuis trois jours qui demande de « DIRE NON A LA VIOLENCE ».

The following two tabs change content below.
Salma
Salma est Camerounaise et journaliste, formée à l'ESSTIC. Elle a été reporter pendant 10 ans pour le mensuel sur la santé des adolescents «100% jeune». Elle a également travaillé pour le magazine sur l'environnement «Together». Sur la toile, elle a travaillé pour des sites comme Goducamer.com, cameroon-info.net, Mboablog, Kamerhiphop, reglo.org. Elle est une passionnée par l'écriture en ligne. Actuellement à Bamenda, elle est journaliste à la Radio Evangelium. Elle continue à évoluer dans la presse écrite en tant que correspondante pour des parutions telles que «Horizons 2035» et «Musiki».
Salma

Derniers articles parSalma (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *